Amis de Mathurin Méheut

Histoire

Après la disparition du peintre en 1958, de nombreuses personnalités, rassemblées par René Pleven, Président du Conseil Général des Côtes du Nord et Garde des Sceaux, ont suscité la création d'une Association « Les Amis de Mathurin Méheut » destinée à accueillir les œuvres de l'Artiste données par son épouse et sa fille ainsi que les acquisitions et dons ultérieurs, afin de promouvoir la mémoire de l'Artiste.

Présidée à l'origine par Jean Marie, Président de la Compagnie Générale Transatlantique, puis, en 1969, par Henri Froment-Meurice, Ambassadeur de France, qui assure cette responsabilité pendant une trentaine d'années, période très riche pour le développement et le rayonnement du musée; l'association est actuellement présidée par Alain Leclair, Président de Banque, qui, dans sa jeunesse, a bien connu l'artiste.

Les œuvres furent installées dans la Maison du Bourreau, superbe bâtiment du XVème siècle situé sur la place du Martray de Lamballe, et offert au Conseil Général des Côtes du Nord par des amis du peintre. Classé Monument Historique, il fut restauré par les Bâtiments de France. Le classement et la présentation des œuvres furent organisées sous la direction de Georges-Henri Rivière, remarquable muséographe, créateur du Musée des Arts et Traditions Populaires, neveu du peintre Henri Rivière, lui-même ami de Méheut, avec l'active collaboration de Yvonne Jean-Haffen qui avait été l'élève de Méheut. Le musée, inauguré en 1972, devint « Musée contrôlé par l'Etat ». Yvonne Jean-Haffen en assura la conservation jusqu'en 1992. Anne de Stoop, co-auteur avec Denise Delouche et Patrick Le Tiec de la grande monographie sur Méheut (aux éditions du Chasse-Marée) lui succède jusqu'en 2005. Chrystèle Rozé assure actuellement la responsabilité des collections. Toutes ces conservatrices ont été ou sont employées par l'Association.

Les missions assurées par l'Association des Amis de Mathurin Méheut, propriétaire des œuvres issues de la donation auxquelles se sont ajoutées de nombreuses acquisitions et legs ultérieurs, ont pour but essentiel, au terme de ses statuts, de « conserver les collections et de veiller au maintien du souvenir du peintre, à la défense de son œuvre, (...), par l'organisation d'expositions et de toutes manifestations destinées à étendre le prestige de l'artiste disparu ».

Ces vingt dernières années plus de deux cent expositions, à Lamballe et « hors les murs », en Bretagne, dans d'autres régions de France et pour certaines à l'étranger, ainsi que l'activité incessante de l'Association et de ses responsables, ont très largement contribué à la connaissance et au rayonnement de l'artiste. L'Association a ainsi pu obtenir en 2004 de la direction des musées le label « Musée de France ».

En 2006, conscient de l'exiguïté des locaux restreignant les capacités d'exposition et d'accueil sécurisé d'un public plus large, l'Association a souhaité la réalisation d'une extension des locaux du musée. En partenariat avec la Municipalité de Lamballe elle a suscité l'élaboration et la rédaction d'un « Programme Scientifique et Culturel » avec la participation du département des Côtes d'Armor, de la région Bretagne et de la DRAC. L'objectif est également de participer au programme de création et de restauration des musées de province lancé en 2010 par le Ministère de la Culture.

Forte de plus de trois cent membres actifs l'Association soutient l'œuvre de cet artiste parfaitement emblématique de la Bretagne, de sa population et de ses richesses, référence culturelle incontestable pour les générations futures.

Le musée

Zoom

Recherche

Actualités

​Nouvelle exposition depuis le 8 avril 2017

Mathurin Méheut, impressions gravées
Du 8 avril au 30 décembre 2017

Exposition - Les ateliers d'été

Photogrammes, impressions 3D, gravures sur linoléum réalisés par des jeunes.

Jusqu'au 25 octobre 2017

Voir l'exposition 2017